La cellulite est un souci pour beaucoup de femmes. On peut être mince et avoir des problèmes de cellulite. Cela peut même devenir un complexe chez certaines patientes qui ne se sentent pas à l’aise dans leur corps à cause de ce souci esthétique. Heureusement la médecine esthétique a évolué. Il existe plusieurs traitements permettant d’estomper, voire même d’effacer la cellulite. Par exemple, la mésothérapie permet de traiter la cellulite adipeuse, aqueuse, vasculaire ou fibreuse.

Quelle est l’action de la mésothérapie sur la cellulite ?

La mésothérapie consiste à injecter de l’acide hyaluronique et des principes actifs dans la peau afin de la densifier et de corriger les anomalies à l’origine du problème. Lorsqu’elle est utilisée pour traiter la cellulite, le médecin esthétique injecte les principes actifs suivants : extrait d’artichaut, de caféine, de L-carnitine. Ils vont permettre de stimuler la circulation veineuse et lymphatique et ainsi agir sur la cellulite œdémateuse ou aqueuse. Ils vont également agir sur les fibres de collagène qui se sont solidifiées. Ils traitent aussi les cellules adipeuses stockées qui sont à l’origine de la peau d’orange.

Ce traitement est efficace sur tous les types de cellulite et peut être utilisé sur les personnes en surpoids. Il obtient des effets très satisfaisants sur la peau d’orange.

Comment se déroule la séance ?

La mésothérapie doit être pratiquée par un médecin qui sera le seul habilité à effectuer un diagnostic et estimer s’il s’agit du traitement le plus approprié à votre cas.

Les injections ont lieu au sein du cabinet. Pour le premier traitement, il faut compter 4 séances de 20 à 60 mn espacés de 15 jours chacune. Ensuite il faudra prévoir un entretien régulier sous forme de 1 à 4 séances par an. Cela dépend de l’importance de la cellulite et des réactions de chaque patient. C’est pourquoi il est impératif de consulter un médecin esthétique possédant les compétences nécessaires pour adapter le traitement aux besoins propres de ses patients.

La prise d’alcool et de médicaments est à éviter avant la séance. Prévenez votre médecin des traitements médicamenteux que vous suivez afin qu’il les prenne en compte dans l’établissement du protocole de soins.
Des petites rougeurs peuvent apparaître dans l’heure qui suit la séance. Elles disparaissent rapidement. La vie sociale des patients n’est pas affectée par ce traitement.