La décision de se faire refaire les seins n’est pas anodine. La patiente s’interroge beaucoup sur l’après. Les premières questions portent principalement sur le changement de morphologie et la faculté d’appréhender son nouveau corps. Puis viennent les questions plus pratiques sur le quotidien avec des prothèses mammaires. Est-ce que la pose d’implants va modifier la façon de vivre de la patiente ? Oui et non. Une telle opération va avoir un impact sur la manière dont elle se perçoit et dont elle perçoit son corps. Elle va prendre plus d’assurance et se sentir mieux, plus épanouie. En cela, la pose de prothèses mammaires a des conséquences sur la vie quotidienne de la patiente. Mais en ce qui concerne les activités qu’elle peut faire, les conséquences sont alors plus minimes. Pourtant elles sont sources de nombreuses questions auxquelles nous allons tenter d’apporter une réponse claire.

Se faire refaire les seins : quelles conséquences au quotidien ?

Outre l’impact psychologique d’une augmentation mammaire, les patientes s’interrogent sur la possibilité de continuer telle ou telle activité comme le sport, le bronzage ou la plongée. Tout cela reste possible. Il convient simplement d’attendre un certain délai après l’intervention afin de ne pas gêner la cicatrisation.

Les sous-vêtements

Les semaines qui suivent l’opération, la patiente devra porter un soutien-gorge de contention ou post opératoire. Elle ne pourra porter de la lingerie avec armatures qu’après cette période. Les raisons pour lesquelles le port d’un tel soutien-gorge est demandé sont multiples :

  • il favorise le bon positionnement des implants durant la période pendant laquelle les tissus vont s’adapter à la nouvelle forme de la poitrine ;
  • il réduit les gonflements post-opératoires. L’apparition de gonflements est tout à fait normale après une augmentation mammaire. Le soutien –gorge de contention va permettre de les diminuer ;
  • il facilite la cicatrisation.

Le sport

La pratique d’une activité sportive est tout à fait possible après une augmentation mammaire. Il conviendra simplement d’attendre que la cicatrisation soit complète et que les implants soient correctement positionnés. Il faut, en effet, éviter toute activité trop intense les semaines qui suivent l’opération. Lors des visites de contrôle, le chirurgien vous donnera son feu vert pour la reprise du sport. Mais il faut savoir qu’à long terme, il n’y a aucune contre-indication entre la pratique du sport et les implants mammaires.

Le bronzage

Se faire refaire les seins n’empêche pas de prendre des bains de soleil ou d’aller dans des cabines d’UV. Tout comme pour une poitrine naturelle, il convient d’appliquer une protection solaire adaptée lors des bains de soleil et de ne pas abuses des rayons UV. Par contre, il faudra attendre une cicatrisation complète avant d’exposer la poitrine au soleil. En effet, une exposition prématurée peut rendre les cicatrices plus foncées et donc plus visibles.

L’avion

A cause des différences de pression, certaines patients se demandent si elles pourront toujours prendre l’avion sans risques. C’est le cas. Une femme avec des implants mammaires peut continuer à voyager en avion sans aucune crainte.

La plongée

Pour les mêmes raisons que l’avion, la pratique de la plongée par une femme avec des prothèses mammaires est source de questionnements. Les implants vont-ils supporter la différence de pression ? La réponse est oui. Il est simplement possible de ressentir quelques gargouillis dans la poitrine dus à quelques petites bulles d’air qui disparaîtront en 24 à 48 heures.