Correction de l’hypertrophie mammaire – Classique

Convalescence
7 jours
Tarif
4 000 à 6 000 €

Cette correction concerne la poitrine lourde, trop lourde avec toutes les conséquences physiologiques : mal au dos, brassières entaillant les épaules…

Le principe de cette technique est de sculpter le sein en retirant l’excès de glande et de peau. La poitrine devient alors plus légère, plus haute et plus ferme.

Il n’est pas rare de constater un « déroulement », après l’intervention, de la partie inférieure du sein du fait de la faible tonicité de la glande, un hamac de maintien pourra être proposé.

La longueur des cicatrices dépend de l’excès de poitrine et de l’âge :

  • Cicatrice aréolaire et verticale, réservée aux hypertrophies de moyenne importance.
  • En T inversé, pour les hypertrophies importantes.

Pour un décolleté plus généreux, la technique du lambeau postérieur est élégante. Cette technique consiste à utiliser la partie inférieure de la glande comme une prothèse.

Indications

  • Diminuer le volume et modeler la poitrine.
  • Soulager la colonne vertébrale.
  • Faciliter la pratique du sport.

Les suites

  • L’intervention est le plus souvent réalisée sous anesthésie générale.
  • La première semaine doit être considérée comme un moment de repos. La reprise de l’activité quotidienne est progressive.
  • Pas d’activité sportive pendant 5 semaines (marche conseillée).
  • Le port d’un soutien-gorge de sport sans armature est vivement recommandé.

 La douleur

  • Elle est considérée comme modérée.

Les résultats

  • Les seins plus légers, plus hauts, mieux dessinés.