Chirurgie esthétique du nez à Cannes, Antibes et Nice

Le nez est souvent la source d’un complexe que la personne garde comme une gêne depuis l’adolescence. Comme le manifestent les patients dans « Philosophie de la chirurgie esthétique »*.

Chirurgie esthétique

Cas de ‘Maïté’ agée de 32 ans

« C’était souvent Cyrano qu’on m’appelait, ou bien pour les étrangers qui s’interrogeaient sur ma nationalité, c’était “ah Française, ça explique votre nez !”. Je n’ai jamais vu le lien, mais la pierre avait été jetée et chaque fois mon cœur se serrait de honte, de colère et d’impuissance.

Cas de ‘Ismaël’ agé de 23 ans

« Depuis que je suis petit, je suis complexé par mon nez, car je suis d’origine africaine, j’avais des traits écrasés et plus larges que mes amis européens. Ce n’est pas que je n’en sois pas fier, mais je me suis tout de suite senti différent et donc j’en ai fait un complexe qui m’a suivi pendant des années.

Une rhinoplastie réussie !

Une rhinoplastie réussie est la réalisation d’un nez harmonieux et de la disparition du complexe psychologique souvent associé. Elle permet d’atteindre une meilleure image de soi-même.

  • Le nez est constitué de deux parties osseuse et cartilagineuse
  • La partie osseuse réalise un auvent constitué par les os propres du nez
  • La partie cartilagineuse participe à deux structures l’une qui continue l’auvent osseux (cartilage triangulaire) et l’autre qui forme la pointe.
  • Cet ensemble est soutenu par la cloison nasale qui sépare les fosses nasales.

Nez long

C’est la pointe qui donne l’impression de longueur. Il faut diminuer la taille des cartilages.

Nez court

Le nez manque de projection. Il faut apporter de la projection avec des greffes de cartilages. Parfois, des produits de comblements feront l’affaire.

Nez large

C’est l’arête qui est en cause. Il faut rapprocher les os propres du nez.

Nez en tension

L’arête est projetée vers l’avant. L’équilibre s’obtient en enlevant la bosse.

Pointe plongeante

La pointe est tombante. Deux actions synchrones sont à réaliser : la remontée et la diminution de la pointe.

Pointe retroussée

Souvent secondaire à une rhinoplastie, la correction passe des greffes ou par des produits de comblements.

Pointe bulbeuse

La pointe est large. Elle est affinée par une action sur les cartilages de la pointe.

Nez épaté

C’est l’apanage des peaux épaisses. La pointe manque de projection et les narines sont épatées. Leur projection est créée par des greffes de cartilage et par le raccourcissement des narines.

Nez grecque

La racine du nez (au niveau du front) ne dessine plus un angle avec le front. Sa réadaptation passe par une résection des os du nez.

Nez dévié

Post-traumatique, la déviation peut être visible sur l’arête du nez ou interne au niveau de la cloison. Cette déviation est source de roubles respiratoires. Sa réparation nécessite un geste sur la cloison.

Vieillissement du nez

La peau s’affine, se ride et laisse apparaître une bosse au niveau de l’arête, la columelle se rétracte ou devient plongeante. L’affinement du nez mature est possible par des produits de comblement qui donne un indéniable rajeunissement du visage.

Des solutions pour chaque imperfection à Nice, Cannes et Antibes