Toute intervention chirurgicale au niveau du visage a des impacts sur la perception de soi. C’est notre apparence qui est touchée ainsi que l’image que nous renvoyons aux autres. Il faut se réapproprier ce nouveau visage. Cependant, le résultat définitif ne sera pas visible immédiatement. Il faut donc avoir conscience des suites opératoires afin de bien vivre son intervention de chirurgie esthétique. C’est particulièrement le cas pour une opération du nez puisque le résultat définitif d’une rhinoplastie n’est visible que plusieurs mois après.

Opération du nez : comment cela se passe après ?

Contrairement à une idée très répandue, les suites opératoires d’une rhinoplastie sont rarement douloureuses. Elles engendrent plus une certaine gêne que de la douleur. Concrètement, tout patient qui aura subi une rhinoplastie doit s’attendre à l’apparition de ces symptômes :

  • des ecchymoses principalement localisées au niveau des paupières inférieures et qui commencent à s’atténuer généralement au bout de 2 jours. Elles peuvent être plus ou moins importantes selon la sensibilité du patient ainsi que le type d’opération du nez pratiqué (localisé à la pointe ou un remodelage plus important). Certaines personnes y échappent alors que d’autres auront du mal à ouvrir les yeux le jour suivant l’intervention ;
  • un gonflement du nez lorsque l’attelle sera enlevée. Il diminuera progressivement par la suite ;
  • une sensation de nez bouché qui pourra parfois s’accompagner de l’obligation de respirer par la bouche dans les heures qui suivent l’opération ;
  • une perte de sensibilité qui reviendra de façon progressive.

La présence de mèches dépend des habitudes du praticien et du déroulement de l’intervention. Elles sont retirées au plus tard le 5ème jour qui suit. L’attelle est généralement gardée pendant une semaine. Elle ne doit pas être retirée par le patient. Seul le chirurgien peut le faire.

La reprise du quotidien après l’intervention

La durée de l’arrêt de travail dépend vraiment de chaque patient. On peut donner une moyenne de 10 jours. Dans certains cas, la reprise pourra être plus rapide et dans d’autres situations, plus longue.

Les activités violentes ainsi que la pratique du sport sont interdites durant les semaines qui suivent l’intervention afin de permettre à la structure osseuse de se solidifier.

Les expositions prolongées au soleil doivent être limitées car la chaleur accentue les ecchymoses et les gonflements.

Le port de lunette est également à éviter le premier mois surtout si votre monture est lourde. Il est conseillé d’envisager le port de lentilles les semaines qui suivent lorsque cela est possible.