La cellulite est provoquée par un déséquilibre entre les fonctions de stockage et de déstockage des graisses. Elle est constituée d’un amas graisseux localisé et est source de nombreux complexes. Les causes sont multiples : hérédité, hormones, hygiène de vie, circulation sanguine et lymphatique… Il existe de nombreuses crèmes censées combattre ce problème sur le marché des cosmétiques. Mais il est rare qu’elles permettent d’obtenir le résultat souhaité par la patiente. Il existe plusieurs traitements de médecine esthétique qui peuvent corriger ce désagrément et notamment l’endermologie, la carboxythérapie et la mésothérapie. Pour choisir le traitement le plus adapté, il est important de distinguer les différents types de cellulite et de savoir lequel est en cause.

La cellulite adipeuse ou graisseuse

Elle est souvent provoquée par un surpoids : les cellules adipeuses s’accumulent au sein de l’hypoderme et empêchent les toxines de circuler. Cela provoque alors une inflammation à l’origine des petites bosses visibles à l’endroit où est localisée la cellulite.

Elle n’est pas douloureuse et est visible lorsqu’on pince la peau. Elle est communément appelée « peau d’orange ».

La cellulite aqueuse ou œdémateuse

On dit qu’il s’agit de la cellulite des minces. Elle est due à un problème de rétention d’eau et de mauvaise circulation veineuse et lymphatique. Plusieurs petites bosses apparaissent : il s’agit des capitons. Ils peuvent être localisés au niveau des cuisses, des mollets, des chevilles et de l’intérieur des bras.

Elle n’est pas douloureuse en elle-même mais les personnes qui en sont atteintes peuvent avoir des sensations de gonflement provoquées par la mauvaise circulation.

La cellulite fibreuse

C’est une cellulite qui est présente depuis longtemps et qui est incrustée. Les fibres de collagène qui sont normalement présentes autour des adipocytes se sont solidifiées et ont augmentées. La peau a perdu de sa souplesse. Elle est dure et peut même avoir un aspect violacé. Ce type de cellulite est douloureux et dur à enlever.

La cellulite vasculaire

La cellulite vasculaire est liée à une mauvaise circulation et est accompagnée par des sensations de jambes lourdes. On parle alors de stade 4 au niveau des différents types de cellulite.