La cellulite, ou l’effet peau d’orange, touche de nombreuses femmes. Ses causes sont diverses : hérédité, hormones, absence d’activité sportive… Mais, contrairement à une idée reçue, il existe des traitements qui permettent de la réduire. Lors d’une consultation, un médecin esthétique pourra déterminer le type de capitons et en déduire le traitement le plus adapté pour lutter contre la cellulite.

Les solutions médicales contre la cellulite

Mésothérapie

La mésothérapie consiste à injecter des principes actifs dans la peau afin de stimuler la circulation lymphatique et veineuse. Ce traitement de médecine esthétique permet de lutter contre la cellulite fibreuse, adipeuse et aqueuse. Il nécessite 4 séances espacées de 2 semaines la première fois puis un entretien annuel sous forme de 1 à 4 séances selon les patientes.

Endermologie

L’endermologie, ou rouler-palper, a pour but de stimuler la circulation en effectuant un drainage lymphatique. La puissance du massage est adaptée à la zone et à la sensibilité de la patiente. L’avantage de ce traitement anti-cellulite est la possibilité de reprendre une vie sociale normale dès la fin de la séance.

Remise en tension cutanée NIR

La remise en tension cutanée NIR consiste à utiliser la chaleur pour lisser la cellulite et raffermir la peau. La chaleur va pénétrer à différentes profondeurs de la peau et provoquer la rétractation des fibres de collagène. Il faut compter entre 3 et 5 séances espacées de 15 jours pour un effet optimal mais les premiers résultats apparaissent dès la seconde séance.

Carboxythérapie

La carboxythérapie reprend le principe de la mésothérapie. Ce traitement de médecine esthétique consiste à injecter du CO2 médical stérile. Cela va augmenter le début sanguin et permettre une meilleure oxygénation qui va revitaliser et réhydrater la peau. Or la déshydratation est une des causes de la cellulite.

La cellulite, un problème récurrent qui nécessite un entretien constant

Ces différents traitements n’empêcheront pas le retour de la cellulite en cas d’absence d’activité sportive et de mauvaise alimentation. Il sera donc nécessaire de refaire des séances à un rythme déterminé par votre médecin esthétique.