Le vieillissement cutané n’échappe à personne. Nous aurons tous, un jour ou l’autre, notre première ride, notre première tâche sur les mains, etc. Mais nous ne sommes pas tous égaux devant ce phénomène. Certains verront apparaître leur première ridule très tôt alors que d’autres seront préservés encore quelques années. Plusieurs facteurs interviennent et notamment l’hérédité mais surtout le mode de vie (tabagisme, consommation d’alcool, absence de démaquillage, exposition prolongée au soleil, pollution, etc.). Mais dans tous les cas, le processus de formation des rides et des ridules est le même. Il existe aujourd’hui des traitements très efficaces pour les atténuer, voire même les faire disparaître en les comblant. C’est notamment le cas des injections d’acide hyaluronique, produit qui a l’avantage d’être résorbable contrairement au collagène.

Les différents types de rides et leurs causes

On parle de ridules lorsque le sillon a une profondeur de 0,2 à 1mm. Dès lors qu’il se creuse plus, il s’agit d’une ride. On distingue deux sortes de rides dont les facteurs d’arrivée diffèrent.

Les rides d’expression

Les rides d’expression sont créées par les contractions répétées des muscles du visage. Avec l’âge, la perte de l’élasticité fait que ces contractions laissent des marques sur le visage :

  • la patte d’oie au niveau des coins externes des yeux sont causées par les plissements répétées des yeux (notamment lorsqu’on sourit ou rit);
  • la ride du lion (ou de la glabelle) sur le front : elle est due au froncement des sourcils et peut apparaitre dès 20 ans ;
  • les rides de la bouche : il faut distinguer les rides du soleil et celles d’amertume.

Les rides de vieillissement

Les autres rides ne sont pas causées par un processus mécanique répété mais seulement par le vieillissement de la peau et de ses composants, ce qui entraîne une perte d’élasticité et fermeté.

Le processus de formation des rides

Le derme est naturellement composé d’un quadrillage non visible à l’œil nu. Il contient des petits et des grands sillons. Avec l’âge, les petits disparaissent et les grands s’agrandissent et finissent pas être visibles. A quoi cela est-il dû ?

Les composants du derme se renouvellent moins vite avec l’âge. Notre peau possède moins de collagène et d’élastine. Or ces molécules sont essentielles pour la fermeté et l’élasticité de la peau. Leur baisse va donc favoriser l’apparition des rides.

A cela s’ajoute également une déshydratation de la peau ainsi qu’un affinement. Elle devient plus fragile.