Le corps féminin est un corps avec des formes. Plus que la minceur, c’est ces dernières qui attirent et expriment la féminité. Mais il ne s’agit pas d’une généralité. Une petite poitrine ou des fesses plates n’enlèvent rien à la beauté d’une femme. Mais certaines d’entre elles peuvent être complexées par cette absence de formes, notamment au niveau des fessiers, d’autant plus que les fesses plates ne sont pas toujours d’origine congénitale et peuvent résulter d’une perte de poids ou d’une grossesse. Il existe des solutions chirurgicales pour donner plus de volume à des fesses plates. Elles doivent être choisies en fonction de la morphologie de la patiente.

Lipofilling des fesses

Le lipofilling des fesses consiste à injecter à la patiente sa propre graisse. Celle-ci aura été prélevée préalablement dans les zones proches des fessiers comme les hanches ou la culotte de cheval. Le tissu graisseux prélevé est ensuite centrifugé ou filtré afin de le purifier. Il est ensuite injecté dans chaque fesse. Cette opération permet de remodeler parfaitement cette zone du corps en enlevant le surplus graisseux et en le réinjectant au niveau des fesses. Elle convient pour une augmentation légère à modérée.

Cette intervention de chirurgie esthétique peut être effectuée soit sous anesthésie générale soit sous péridurale. La patiente peut reprendre une vie sociale normale 3 à 5 jours après l’opération.

Implants fessiers

Les implants fessiers sont conseillés pour une augmentation importante du volume des fesses. Le chirurgien esthétique va implanter une prothèse en silicone dans le muscle grand fessier, c’est-à-dire dans la partie haute de la fesse. L’implant est composé d’un gel silicone très cohésif : il va ainsi assurer la fermeté du fessier pour un résultat optimal.

Cette intervention est généralement associée à une liposuccion des hanches pour remodeler parfaitement cette partie du corps.

Elle est plus contraignante qu’un lipofilling des fesses. Il faut attendre entre 3 à 4 semaines avant de reprendre une vie sociale normale. La position assise ne peut pas être réalisée durant les premières 24 heures qui suivent cette opération de chirurgie esthétique. La pratique d’une activité sportive est autorisée au bout de 3 mois.