Les suites opératoires d’une rhinoplastie sont le plus souvent des ecchymoses au niveau des paupières inférieures ainsi que des gonflements. La douleur est généralement minime. Par contre, une sensation de gêne se produit au niveau du nez et impose de respirer par la bouche. Il est déconseillé de tenter de déboucher son nez tout seul. Il faudra procéder à des lavages réguliers tout au long de la journée. Par peur de mal faire, les patients se demandent comment se lavez le nez, après une chirurgie nasale, pour éliminer le sang coagulé et les éventuelles croûtes. Voici quelques conseils à suivre :

Chirurgie nasale : se nettoyer le nez après

Il existe deux solutions pour se laver le nez après une rhinoplastie :

Il est possible d’utiliser des pipettes de sérum physiologique. Il suffit d’incliner légèrement la tête sur le côté et d’insérer la pipette à l’entrée de la narine opposée. Il ne reste plus qu’à presser. En l’absence d’opération, le liquide devrait ressortir par l’autre narine. Ce ne sera pas le cas après une opération esthétique du nez. Des croutes et du sans coagulé obstruent l’orifice nasal. Il faudra donc laisser le sérum couler par la même narine. Au début, il sera accompagné de résidus et de sang et au fil du temps, il deviendra plus clair.

Si l’orifice est vraiment obstrué et que vous n’arrivez pas à utiliser les pipettes de sérum physiologique, vous pouvez en imbiber un coton tige et le passer délicatement au niveau de l’orifice nasal sans jamais chercher à forcer.

L’autre solution est d’utiliser les sprays d’eau de mer, spécialement destinés pour se nettoyer le nez.
Dans les deux cas, il faudra procéder à ce lavage plusieurs fois par jour.

Autres conseils sur l’hygiène après une chirurgie du nez

La question de l’hygiène est très importante après une intervention chirurgicale afin de limiter au maximum les infections post-opératoires. Il est interdit de mettre sa tête sous l’eau. Il faut donc se laver le visage délicatement au coton. Pour les cheveux, il faut soit demander l’aide de quelqu’un, soit opter pour un shampoing sec durant quelques jours.

Il est recommandé d’éviter les gestes brusques autour du nez : pas de massage ou gommage énergique. De même, les saunas et les hammams seront à éviter pendant plusieurs semaines.