Les injections de produits de comblement, comme l’acide hyaluronique ou l’hydroxyapatite de calcium, sont de plus en plus demandées par les hommes et les femmes. A la différence du botox qui fonctionne en bloquant les muscles du visage (plus précisément leur influx nerveux), les produits de comblement vont remplir ou donner du volume à certaines zones du visage. Une des questions récurrentes consiste à savoir à partir de quel âge il est possible d’effectuer les premières injections. La réponse dépend de la raison pour laquelle est effectuée l’injection. S’il s’agit de combler les rides, il faut attendre 30-35 ans avant d’opter pour cette technique de médecine esthétique. Mais ces produits ont d’autres actions que la lutte contre le vieillissement. Ils peuvent être utilisés pour corriger certains défauts héréditaires ou constitutionnels. Dans ce cas, les premières injections peuvent être faites plus tôt.

Pour combler les rides : dès 30-35 ans

L’effet anti-âge des produits de comblement, et particulièrement de l’acide hyaluronique, n’est plus à démontrer. Ces produits permettent de combler les rides, et notamment celles du front, des joues et du menton. Ils agissent également sur les rides du lion (c’est-à-dire celles situées entre les sourcils), les pattes d’oies (localisées au coin des yeux) et le plissé soleil qui est utilisé pour identifier les petites ridules autour de la bouche.

Les injections faites pour une action de lutte contre le vieillissement ne doivent pas être réalisées trop précocement. Il faut attendre l’apparition des premières ridules. C’est pourquoi il est recommandé d’attendre la trentaine.

Pour corriger des défauts héréditaires et constitutionnels : plus tôt

Mais les produits de comblement ont d’autres actions et peuvent notamment redessiner l’ourlet des lèvres ou les épaissir si elles sont trop fines. Ils peuvent également agir sur les zones du visage qui manque de volume comme les pommettes. Il est également possible d’estomper certaines cicatrices à l’aide d’injection de produits comblement. C’est notamment le cas pour les cicatrices liées à l’acné, la varicelle ou un traumatisme. Dans ce cas, on dépasse l’acte de confort pur. C’est pourquoi il est d’effectuer ces injections avant l’âge de 30 ans.

Injecter un produit au sein du visage n’est pas un acte anodin. Il doit être réalisé par un médecin esthétique qui saura évaluer le dosage ainsi que les endroits où les injections doivent être réalisées.